> Critiques > Labelisés



Live a little, sixième album des Pernice Brothers à la beauté des espace vert de nos oncles d’Amérique. Alors qu’Elliott Smith nous confirme par son absence définitive le besoin que nous avions de l’écouter de lire de ses nouvelles, les Pernice Brothers comblent partiellement ce manque avec des mélodies qui ne se sentiraient pas seules dans la discographie de l’ami des taureaux. Comme Elliott Smith les Pernice Brothers se font à l’idée de voir leurs artisanats de maître passer dans le domaine de l’oubli et c’est ce qui allège encore plus ces nuages sur lesquels nous marchons plutôt que ceux qui nous couvrent la tête. Live a little est donc un écrin dans lequel le groupe a minutieusement déposé des chansons qui se passeront de notes explicatives. Un écrin duquel des morceaux comme B.S. Johnson, conscience clean (i went to spain) sortiront encore plus beaux que dans les sillons d’un disque car ils auront la chance de communiquer avec nous, et c’est ce que live a little demande, de la compagnie. Un amour de disque.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.