> Critiques > Labelisés



La honte tombe sur moi qui suis passé à côté des volumes précédents de cette collection instituée par l’excellent label ici d’ailleurs. La seule prérogative piocher dans le catalogue du label et s’amuser avec celui-ci. Pas facile donc de vous parler d’un travail autant compilatoire que tenant du domaine de la sculpture, juste se laisser prendre et de jouer dans un premier temps au jeu du blind test avec comme pièce de maître l’alliance de l’état liquide de Dominique Petitgand et de mon geste de programme. Pas d’appropriation pour autant (frileux dj krush ?) mais presque un hommage que le coma idyllique terminal se fera un plaisir de se rendre. On regrettera presque la roue libre de DJ Krush car si le choix des morceaux est impeccable, le travail fait dessus manque de frisson.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.