> Critiques > Labelisés



De You Say Party ! We Say Die ! on se rappelait les quelques singles mis en lumière par les audioblogs états-uniens malins, la hype gentiment montante, et le concert de la dernière Route du Rock (que leur site relocalise à " Malmo "...) pas décisif mais frais et pétillant. De YSP !WSD ! -acronyme bien pratique pour l’équipe d’ADA jamais à l’abri de dérives orthographiques- on se souviendra désormais du premier essai, le bien nommé Hit The Floor !, cavalcade dance-punk effrénée, relecture ardente de new-wave pour hyper actifs. Le quintet canadien composé de la sémillante Beky Ninkovic (chant, sapes à la Karen O des Yeah Yeah Yeahs), Stephen O’Shea (basse contandante), Krista Loewen (claviers sinoques), Devon Clifford (rythmiques décérébrées), Derek Adam (fulgurances de guitare) mène avec astuce la révolte des sans grades de booms du samedi aprem, ceux que l’on pointait du doigt en raillant leur manque de maîtrise du moonwalk. Cette entreprise un rien revencharde convoque l’esprit rrriot-girl des regrettées Sleater-Kinney (" Stockholm Syndrome Part. 1 & 2 ", "The Gap (Between The Rich And The Poor)" déjà présents sur le single The Gap paru sur Cheesedream Records en 2006, "Midnight Snack"), la morgue du Tigre (" He !She !You !Me !They !We !Us !Ok ! ") ou l’aridité sonore de Controller.Controller (" Love In The New Millenium (Your Pants My Couch) " tout en faux-départ). (Sans doute pas) ironiquement, un disque pour la ribouldingue..

You Say Party ! We Say Die !

Sound Document

Differ-ant




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.