> Critiques > Labelisés



Ce qu’on retiendra en premier, c’est cette batterie jazzy omniprésente. Y a pas à dire une bonne batterie ça vous change un disque. Et en plus quand le reste est à la hauteur, ça devient vraiment intéressant. Triosk est un, hum, trio australien signé sur Leaf depuis leur premier disque (celui-ci est le second). N’ayant pas écouté leur premier album, je ne peux comparer mais " The Headlight Serenade " est un sacré beau disque. Un disque mêlant des pointes de jazz, beaucoup d’électronique et beaucoup d’ambiant. En soit pas très original, mais diablement bien foutu. Les morceaux s’enchaînent avec une grâce tout en volupté, il n’y a pas d’accrocs tout se fait en douceur et légèreté, mais avec conviction. Du coup on se prend au jeu, on se laisse envahir par ses longues plages planantes, matraquées par cette batterie toujours jazzy, nous amenant ce rythme intriguant et bienfaiteur. Des notes de piano venant harmoniser le tout, " The Headlight Serenade " est printanier. Etendu dans l’herbe, une brindille entre les dents, les nuages défilant trop vite pour en saisir les formes. Un disque tout simplement beau. En vous remerciant.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.