> Critiques > Labelisés



Enregistré en deux jours dans des conditions live, Tongues est une anomalie musicale, la rencontre en une électro quasi punk, car vide de code et le jazz. Kieran Hebden (aka four tet) et Steve Reid batteur de légende du jazz new yorkais nous offre avec tongues, la suite de leur pérégrination, qui ne mérite certainement pas le traitement que nous lui imposons, celui de passer dessus comme on écouterait un disque de pop. Tongues est une expérimentation, mais surtout le terrain de jeux de deux musiciens. Si les mélodies de four tet sont aux abonnées absentes, elles sont confortablement remplacées par des rythmes syncopés qui, bizarrerie de la chose sont le support d’une batterie qui ne se fait métronome mais se jouant de sa fonction de base. Loin de certaines supercheries arty (dites à quelqu’un que c’est un géni il va finir par le croire) tongues est la rencontre de deux esprits libres qui jouent avec leurs instruments comme dick fosbury avait révolutionné le saut en hauteur.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.