> Critiques > Labelisés



Né de parents franco-anglais, Flox a décidé dés l’âge de 8 ans que la musique serait son monde, et cela en écoutant message in a bottle de police. Il y a pire vous me direz comme signal de départ, mais quand même, que de chemin dans la tête de l’enfant pour arriver à cet alliage débordant de références, de styles pour nous satisfaire. Take my time fourmille de petits moments nous en rappelant un autre. N’oubliez jamais que ce disque est le fruit d’une longue maturation, d’un plaisir d’écoute qui fini toujours pas un plaisir de partager. L’électro, le Reggae et le Groove sont là comme des pays qui vivraient sur la même terre mais qui ne se parlerait plus. La rencontre en est d’autant plus chaleureuse et se démarquant des bouillies desservies par une branche armée de la cause fusionnelle. Flox lui à la classe de Mickael Franti, une aura naturelle qui impose sa voix et ses idées sans avoir besoin de taper sur la table, faisant flipper par son business vindicatif et transcendant. Take my time est une mine de tubes puissant et entraînant, une ballade dans une grande ville de laquelle des ambiances parfois tripantes s’échappent. Les fans de Eathling que nous sommes ne resteront pas insensibles à ce disque, un radar en puissance. A découvrir absolument.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.