> Critiques > Labelisés



J’aime bien Mell, vous voyez, c’est simple, on aime, comme ça, au début on pense que c’est sans raisons, parce qu’il fait beau, l’été est par là, on est amoureux ou quoi que ce soit, et puis les raisons surgissent, une derrière l’autre, on commence a penser qu’il n’y a pas que ça, d’abord on se dit, ça a du bon tout cet accent français, une petite rockeuse de chez nous et puis on se rend compte des frontières outrepassées, des confins du Texas bien poussiéreux (ces guitares si infinies dans « Dans ton sourire »), des Europe électriques qui chaloupent sur des rythmes caribes (« Un pied dans le vide »), Mell est mondiale.

Plus loin on se dit, c’est frais, c’est du sang neuf (« Kesskimapri »), et puis on découvre qu’elle connait l’histoire du rock français (« Mini mini miss ») et qu’elle a bien appris l’énergie de décades de bons groupes d’ici. J’aime bien Mell, parce qu’elle fait ce qui lui plait, parce que ses mots ont du swing jusque dans leur français, parce que quand elle a envie de s’éclater, elle vous éclate aussi, Quand Mell mets le turbo, elle devient est contagieuse, et joueuse. Et puis elle est désinvolte, Mell, dans les tristesses et les joies, suivant les relations humaines si légères, elle continue a voir des lumières et des rêves, c’est pas du « je-m’en-foutisme », c’est elle, acide, ironique, jeunesse souriante, pleine de force et d’optimisme, elle sait ce qui importe, et ses sons sont comme elle, directs, justes, simples et efficaces, guitares aigues, petits couteaux, batteries franches qui vous bougent les pieds en petits séismes heureux. J’aime bien Mell, parce que je suis un bienheureux, là, après l’écoute, je suis d’un coup tout bête, avec ce sourire beat, le front au soleil, couché sur l’herbe, « caraMéllisé ».

Mais ne prenons pas a la légère ces mots ni ces histoires, il faut un sacrés talent pour faire ce qu’on veut sans se planter, il faut être artiste (je veux dire par là que le show-biz, c’est bien connu, n’est pas fait que d’artistes, il y a aussi des moutons, des vaches et des fromages). Cet art passe par le fait d’avoir les idées claires, les maitres adéquats, et les phrases, la personnalité forte, l’envie de créer et d’inviter a son propre petit univers. J’aime bien Mell, et cela réponds a ces caractéristiques, moi qui suis plutôt sombre, je viens de m’étendre au soleil, et ça fait de temps en temps, beaucoup de bien. Souriez, Mell est là.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.