> Critiques > Labelisés



Avec cette chronique je rectifie une des plus grosses lacunes, avoir négligé l’existence de ce groupe. Je les avais connu lors de clips vus sur mtv qui ne m’avaient pas forcement marqué plus qu’outre mesure. Puis j’avais entendu gruff rhys chanté en gaélique sur dial : revenge de mogwai, mais sans me convaincre totalement. Mais ma connaissance du groupe s’arrêta la. Enfin jusqu’il y a deux semaines, plutôt, quand je suis tombé sur ce disque et que je compris a mes dépends que ce groupe est peut être un des plus grands groupes de pop de ces dernières années. Un disque sans prétentions qui enfilent les perles les unes après les autres, et on se prend une grosse mandale dans la tronche. Du refrain stonien de liberty belle, aux inspirations country psyché de sex war and robots, à une des plus grandes réussites de ce disque l’excellent the piccolo snare. Tous les morceaux possèdent le plus qui rend leurs chansons irrésistibles, mélangeant diverses influences, osant des passages psychédéliques, maîtrisant avec perfection l’art du refrain parfait qui nous fait chanter, qui nous fait faire wap doo wap et même la bonne vieille chanson d’amour, langoureuse, superbe. Bref la classe quoi, ces hommes là savent tout faire et le font merveilleusement bien, c’est vraiment la pure classe. Alors je me promets à partir d’aujourd’hui de ne plus passer à coté de tels groupes, car on peut le dire les super furry animals sont presque indispensables au paysage musical actuel car ce sont les seuls qui savent faire un vrai disque de pop, comme on en avait pas entendu depuis belle lurette. Flower power. Sûrement le plus grand groupe gallois. Putain quel disque. En vous remerciant .




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.