> Critiques > Labelisés


  • 4 mars 2008 /
    Jil caplan
    “derrière la porte”

    rédigé par gdo
      notez cet album


Si l’UMP a permis le retour d’une chanteuse oubliée, inutile de vous dire que cette connexion culturelle nous aura autant séduite que le programme du mini-moi énervé de la droite française. Nous, hommes et femmes de goût nous saluerons plutôt le retour de la jolie affranchie, la subtilement banale, mais profondément marquante Jil Caplan. Trop prévisiblement classée parmi la variété française sur la fois d’une tube, Jil Caplan cachait à peine un cœur brisé et une fêlure énorme, avec la dignité de ne pas la monter au grand jour, mais les gestes peuvent trahir. Retour improbable, derrière la porte, porte son nom à merveille. Jil Caplan semble sortir de derrière cette porte, derrière laquelle elle aura tout vu, mais surtout tout entendu. Accompagnée du toujours inspiré Alsanski, Jil ne semble pas avoir bougé, comme une Beatrice Dalle (la vulgarité assumée en moins) chanteuse faisant la nique au temps. Derrière la porte est un habile mélange de chanson française de qualité et de morceaux plus recherchés (un âne sur la route) faisant appel non pas systématiquement appel à la modernité mais surtout à l’inspiration. A rebours d’une image lisse que les adeptes du top 50 de Marc " tartignole " Toesca, Jil Caplan fait un retour fracassant, et bien malin celui qui pourra lire dans les lignes de la main de la belle, car l’avenir n’est peut être pas pour elle, à mois que…..Coup de cœur.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.