> Critiques > Labelisés



C’est assez déroutant d’entendre 19 reprises d’affilée de Outdoor Miner de The Wire. Et meme si chaque artiste essaye d’apporter sa touche personnelle, on a vraiment l’impression parfois d’entendre deux fois de suite le même morceau. A leur décharge les reprises n’ont pas toute été faite dans l’unique but de ce disque, mais dans une réelle envie de reprendre Outdoor Miner. On retrouve des artistes maisons (ce disque sort sur le label Words on Music) comme Meeting Places (et son intro qu’on croirait tiré d’un disque d’Arab Strap) ou Fiel Gravie. Des chansons assez ratées comme la version de Laura Watling ou celle de Boy Division. Et puis de magnifiques reprises comme celles de Sharron Krauss, d’Adam Franklin ou Should (seule version instrumentale du morceau) qui réussi en un morceau à nous réconcilier avec leur musique parfois très kitsch. Et finalement ce dont on attendait le plus, comme Flying Saucer Attack, Lush ou Timonium nous sortent des versions quelconques, comme si ils avaient occulté le contexte. Le morceau qui clôture cette compilation est une porte ouverte, le seul morceau lorgnant vers l’électronique, proche de ce que peut faire Khonnor par exemple et véritable réussite de ce disque. Comme quoi avec un peu d’imagination le difficile exercice de style qu’est la reprise peut nous rendre heureux. En vous remerciant !




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.