> Critiques > Labelisés



Ben Chasny ou l’homme à frange. La frange en l’air quand il joue avec " Comets On Fire ", la frange campagnarde quand il nous drague avec " Six Organs of Admittance " et depuis peu la frange japonaise, quand il s’acoquine avec Hiroyuki Usui, pour former " August Born ". Et chaque frange lui va très bien. " August Born " est un disque forcément acoustique, magnifique, mais vraiment magnifique. De bout en bout, le moindre larsen, le moindre son sortant de la bouche de Chasny, tout est superbe. Quand Usui reprend les baguettes, et quand Chasny chante de vraies paroles, "Birds and Sun and Clay " vient vous faire comprendre à quel point une collaboration peut s’avérer fantastique. Un morceau fantastique, comme un morceau de free folk, pop, mélancolique. On est loin d’une musique expérimentale stérile et usante. On ressent beaucoup de choses à travers ce disque, les personnalités des deux artistes bien sur (une certaine forme de japonisation sous jacente tout le long du disque), mais aussi beaucoup de joie, de tristesse, d’empathie, et de sincérité. " Providence " nous rappellera " The Books " pour le phrasé en japonais, pour ces touches aigues. " You will be warm " pour conclure, un titre qui par son nom et par sa mélodie résume à lui seul, un disque merveilleux. En vous remerciant.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.