> Critiques > Autoproduits


  • 3 mars 2010 /
    Solveigh, Lionel
    “six songs for a Sunday afternoon”

    rédigé par gdo
    1 vote
      (2/10 - 1 vote) notez cet album


Sans le savoir nous avions adoré Lionel Solveigh sur les mélodies imparables d’Austin Lace et le clin d’oeil avec John Wayne Shot Me me le confirma. Lionel Solveigh se présente comme l’ami qui joue de la guitare dans un arbre, ce qui pour les lecteurs d’Asterix ou les supporters de l’équipe de France de foot est inquiétant. Lionel qui voulait être heureux se mit du même coup à rendre les gens heureux avec ses mélodies lumineuses et ses chansons attrape cœur. C’est à un Sunny Afternoon que nous avons le droit, grâce à une pop folk tout aussi chaloupée qu’empreint de tendresse. Seul aux commandes de ce EP Lionel s’échappe de la neurasthénie souvent lieu commun de cette musique en arrangeant ses morceaux avec l’esprit d’un joaillier amoureux de ses pièces et de son travail. Six songs pour de la fraîcheur dans les têtes.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.