> Critiques > Labelisés


  • 11 janvier 2009 /
    Mc Rae, Tom
    “just like blood”

    rédigé par Onze
      notez cet album


Bienvenue dans la mélancolie. Voila ce qui pourrait être écrit sous le titre de ce nouvel album. Comme du sang, l’album coule, glissant de superbes mélodies en superbes mélodies et de chagrins d’amour en regrets eternels. Tom Mcrae nous ballade dans spleen city, passant par un Walking to Hawai plutot gris que doré de soleil. Un exotisme sombre comme on en a rarement vu. Et pourtant de Ken Loach a Elbow, en passant par tout le son de Bristol, les salles villes du nord de l’Angleterre ont du en voir passer de ces poetes maudits. Seulement l’originalité vient du fait que cet album a un gout de voyage, probablement du au succès du premier album. L’album s’ouvre sur A Day Like Today, et une intro de world music étonnante. Les arrangements orientaux de karaoke soul continuent dans cette voix. Just Like Blood, ce serait l’album d’un homme riche, qui voyage, qui explore, a la poursuite d’une satisfaction impossible et inexistante. Constat amère, c’est a croire que le bonheur n’existe nulle part. Et si Nick Cave écrivait un album de ballades pour les assassins, Tom Mac rae vient peut-être de signer celui des suicidaires, une espèce toute aussi desesperée. Ce qui peut dailleurs lasser à la longue. Un manque de diversité quelque fois frustrant, mais aussi une impression de talent évidente. Nous avons devant les yeux l’avenir d’un auteur compositeur brillant. Aucune des chansons de cet album n’est ratée, mais le problème c’est qu’aucune ne ressort vraiment plus qu’une autre. Ce qui manque dans cet enchainement de ballades extremement réussies, c’est peut-être celle qui approcherait plus de la perfection que de la réussite. A découvrir tout de même sans hésitation, mais surtout à suivre.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.