> Critiques > Labelisés



Encore des canadiens et encore un album sublime. Enfin sublime, mais il arrive un moment où, à l’instar de l’altra, trop de douceur, de volupté, trop de guimauve rendent le disque parfois un peu lourd. Bon tout cela histoire de faire la fine bouche car ce disque s’avère sur l’ensemble absolument charmeur et très beau. On voit parfois du low dans a northern chorus surtout lorsque les voix féminine et masculine, se mêlent et s’entre mêlent, notamment sur fragile day, ou du red stars theory pour les guitares delayante et reverberisante. Certains titres se démarquent cependant, pour leur magnificence, comme i dreamt the world had ended, morceau magnifique mené par une voix haute douce et un arpège de guitare, comme quoi ils savent faire simple, ou l’excellent Let Parrots Speak For Themselves avec son refrain enjoué… Un disque prenant, certes inégal mais qui séduit dès les premières notes. Et c’est d’ailleurs tout ce qu’on leur demande de nous faire plaisir et ils y arrivent très bien. Un seul véritable reproche le disque est un peu long et quelques titres auraient pu être évité. Ceci dit le groupe possède une identité forte, qui sans renier ses influences, apporte à ce spirit flags, le plus qui fait que ce disque restera longtemps sur nos platines. En vous remerciant.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.