> Critiques > Labellisés


  • 3 mars 2008 /
    The bluetones
    “the bluetones”

    rédigé par gdo
    1 vote
      (10/10 - 1 vote) notez cet album


A ma grande surprise les Bluetones sont encore en vie, continuant à sortir des disques alors que je ne les pensais pas autre part que dans le grand cimetière de la pop anglaise. Je m’étais arrêté à une prestation malouine (il y a plus de dix ans) pensant qu’au même titre que les compagnons de cuvés, les Shed Seven, Marion, Sleeper ou autres Menswear, le groupe avait splitté laissant parfois à l’un de ses membres le droit de sortir d’un anonymat dont d’autre font bien de ne pas sortir. Ce cinquième album, éponyme confirme que le temps ne passe pas vite, que les aspérités de la vie n’ont parfois par d’incidence sur une volonté indéfectible de faire de la pop. The Bluetones peuvent alors dormir tranquille ayant acheté un terrain à vie malgré les règles de la propriété anglaise, travaillant une matière qui ne fait plus que recette chez les acheteurs de meubles ikea par nostalgie de l’exiguïté du logement de leur période étudiante. The Bluetones est donc un retour vers le futur, une sucrerie, un nounours que l’on achètera sur le comptoir de la boulangerie plus par désir de résilience que par envie.

Wagram




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.