> Critiques > Labelisés



Des fois on se demande vraiment comment un pays aussi petit que la Nouvelle Zélande peut avoir une scène musicale aussi riche. Peut être l’isolement, ou alors la beauté des paysages, ou alors une forte culture. Enfin vous l’aurez compris Pumice vient de Nouvelle Zélande. " Raft " sorti l’année dernière est un grand disque de lo fi. Souvent instrumental, il est aussi chanté et enchanté. Le superbe accent de Stefan rend son chant pas très académique, mais vraiment atypique. Le disque est principalement joué à la guitare, mais un son gras, et cristallin à la fois, donnant un certain charme au disque. Ca lui donne tout du moins son propre style. Stefan est par moments enfantin, comme cette comptine " Pudding Stone ". Une comptine décousue, mais tellement belle. Un disque hanté, qu’on pourrait rapprocher parfois du " Dolldrums " d’Ariel Pink, dans les intentions, même si chez Pumice on est moins dans l’onirisme musicale et la caricature. Pumice est moins pop, plus aventureux, et presque plus lo fi. Le disque se termine par ce formidable morceau " Awe of Oar ", déclinant sa mélodie comme une âme en peine, sous fond de drones. Un pur moment de bonheur et la meilleure façon de clôturer un très bon disque. L’homme a tout un univers à découvrir, ce serait bête de passer à côté. En vous remerciant.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.