> Critiques > Labelisés



Pour certains ça va vite pour d’autres c’est bien plus long. ::tintin :: n’existe que depuis plus d’un an et ils ont déjà sorti une démo et ce premier album éponyme. Et pour couronner le tout leur premier album est produit par Keith Cleversley, producteur, entre autre, des très tendance Flaming Lips et Mercury Rev. Pourtant ::tintin :: n’est pas réellement un groupe de pop psychédélique, ::tintin :: joue un peu dans la même cour qu’explosions in the sky ou que the red stars theory, soit des morceaux le plus souvent instrumentaux, alternant entre une mer calme et un océan démonté. Alors forcement ce n’est pas ce qu’il y a de plus original et la première écoute ne nous incite pas vraiment à insister. Malgré tout, une fois rentré dedans, ce premier album de ::tintin :: s’avère plutôt agréable, même s’il reste quand même ce goût de rengaine. S’il est bien un style où l’on se doit de se démarquer aujourd’hui c’est bien le post rock ou plus si affinités. Pourtant il semble que le succès critique soit là pour ::tintin :: et ils ont même fait récemment la première partie de Don Caballero. Pour ma part je reste prudent et j’attends de voir la suite, mais je reste assez perplexe quant à la capacité d’aller plus loin, qu’un simple ersatz, de ::tintin :: . En vous remerciant.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.