> Critiques > Labelisés



Les Belges ont toujours eu un temps d’avance dans les musiques dites alternatives. Avec " Funeral Folk " et aussi avec celui qui nous intéresse plus précisément aujourd’hui à savoir (K-RAA-K)3, les labels belges continuent de promouvoir des musiques étranges et fascinantes. " Ignatz " est Bram Devens, belge de son état, et amateur de drones, de psychédélisme et de mélodies hantées. De passages chaotiques, en mélodies proche de " Wooden Wand ", en guitare psychédélique, " Ignatz " décline son talent sous toutes les formes, fondant un socle solide et pourtant un peu bancal. Parfois beau, toujours intriguant ce disque se balade, sur une poutre aussi fine que tordue. Pas de funambulisme, toutefois, mais quelques pertes d’équilibre, histoire de donner du piment à l’ensemble. Et on y prend goût, surtout sur ces longs morceaux, emmenés par une guitare pleine de flanger, donnant cette touche lointaine et exotique, impressions passionnelles. Un disque complet, manquant peut être d’un poil d’originalité, mais vraiment bien foutu. En vous remerciant.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.