> Critiques > Labelisés


  • 11 janvier 2007 /
    Hudson Bell
    “When The Sun Is The Moon ” (Monitor)

    2 votes
      (8/10 - 2 votes) notez cet album


Le premier titre du troisième album des désormais San-Franciscains d’Hudson Bell (le nom de la tête pensante de ce trio), " Slow Burn ", frappe après écoute de l’intégralité des six morceaux qui prennent sa suite par son caractère programmatique. Une lente combustion c’est en effet la réduction de matière qu’opère le très réussi When The Sun Is The Moon. Combustion d’une écriture pop consécutive à l’extension d’inextinguibles brasiers psychés nourris à l’oxygène de ses guitares fuzz. Embrasement des sens aussi, comme éveillés par le mouvement circulaire qu’imposent ces ballades étourdissantes et la voix indolente et sèche de Bell. Quand les dernières notes de " Sea Horse " -long serpentin de guitares bègues et de motifs vocaux doués d’ubiquité- s’achèvent, on se sent alors durablement transformé. Au total, une lente incandescence de près de quarante minutes et l’exposition à des flammes dont on provoquera sans attendre le retour.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.