> Critiques > Labellisés


  • 6 avril 2020 /
    Catman
    “Humanité Société Futur” (Much Much More)

    rédigé par gdo
    1 vote
      (10/10 - 1 vote) notez cet album


Cela commence par un décompte façon ORTF qui nous fait entrer dans une forme de cône recouvert de lignes noires et blanches, tournant sur lui même pour nous donner le vertige, nous happer, et cela se termine par un " Poème Futuriste" un moment de grâce qui se rapproche de notre période actuelle, le temps qui semble irrémédiablement passer sans nous, nous qui ne parvenons pas à sortir de notre état d’hypnose, laissant à la nature le droit de prendre le pouvoir, mais un pouvoir sans destruction, sans désir d’écrasement. Entre les deux, Catman (qui nous avons croisé sur une micro livre de photos "99 Ready-Made") nous aura pas mal promené à l’aide de son tracteur vintage.

La prouesse qu’il sera parvenu à réalisée n’est pas mince, car si la funk passe sur moi en temps normal comme un brise légére sur mon dos alors que le froid et l’humidité prennent le pouvoir, là, allez savoir pourquoi mon corps se réchauffe, à en perdre son contrôle, entrant dans une danse qui n’a pas de règle. Je sais qu’en ce moment nous nous découvrons des nouvelles dispositions, mais de là à affectionner un style musical aussi loin de mon confort de vieux indie rockeur chafouin, il fallait quand même en faire. Et c’est toute la prouesse de ce disque capable de signer des formes de mantras comme des slogans situationnistes, formant d’hallucinantes combinaisons de mots qui ne sont pas sans nous rappeler le premier album de Grand Popo Football Club, la filouterie Wiezmanienne en moins.

Et sans y toucher Catman signe même une tube imparable (Freaky Funk (Radicant Remix)) en cette période de confinement pour se bouger tout en restant chez soi, avec ces guitares comme des étoiles filantes qui viendraient habiller notre vêtement noir de satin.

Jamais loin d’un esprit qui a pu traverser le label Lithium, via "Overstimulated" sorte de Katerinien de notre vie numérique nous transformant en cyborg décérébré. ou "Music From Other Glaxies", véritable fulgurance diabologuienne, pesante et aspirante., Catman s’invite dans le monde du show biz avec "The Funk of the Future", morceau dans lequel les Daft Punk sont dans une usine de gaz hilarant croisant les musiciens du "You’re under Arrest" de Gainsbourg revenant de vacances chez les Beastie Boys.

Un disque Fun avant d’être Funk, un disque dans lequel se trouve ce qui semble nous manquer, une liberté non pas sauvage, mais celle de vouloir construire un monde autrement. En cela Cartman, pourrait bien poser l’une des premières pierres.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.