> Critiques > La Clipothéque



La légende du roi Arthur et Excalibur, comme inspiration prégnante pour « On Levouch » titre tiré du premier album de BlauBirb, le superbe « Rising-La Fin de la Tristesse ».

Clip aux portes multiples, aux chemins sans horizon, « On Levouch » donne à BlauBird l’occasion d’y camper deux rôles ou deux faces, déconstruisant l’histoire, nous livrant un puzzle à reconstituer sauf si la poésie du désordre prend le pouvoir chez vous. Inutile de vous dire qu’ici nous n’y mettrons pas d’ordre. Obsédant.




 autres albums


 interviews


 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.