> Critiques > Labelisés



Vous êtes perdus ? Ils sont perdus ? Nous sommes tous perdus, et le mur semble de plus en plus se rapprocher de nous, sans véritablement savoir si c’est nous qui faisons les pas ou lui qui se laisse glisser sur des rails pour mieux nous percuter et nous écraser.

Aux commandes d’une armée de musiciens, Mike ladd semble comme nous perdu, mais lui veut le traduire en musique, dans une forme de punk hybride, entre musique du monde et déclamation d’un monde futuriste qui n’a rien à envier à un épisode de Walking Dead dans les affres du chaos. Musique en dehors des traités de libre-échange, ce UDE est en fait un traité culturel pour un universalisme qui exploserait les frontières, aux premières desquelles celles de l’Europe. Les étoiles sont dans les yeux, tombant d’un drapeau déchu à force de siéger en haut des structures bancaires, mêlant saveurs de l’orient avec couleurs de l’occident pour un brassage culturel qui ne répond qu’à une seule envie, celle de vivre ensemble sans les dictâtes des penseurs messianiques.

Oubliant la mélodie pour le message, ARB ne se contente pas de faire un contre-feu à une forme d’extrémisme politique qui défigure l’Europe, il propose de fusionner sans violence, mais sans angélisme, convoquant notre intelligence pour ne pas finir comme des moutons bêlant à l’enfermement. Comme retrouver un discours structuré en déstructurant la musique.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.