> Critiques > Labelisés



Etonnante que cette sortie chez les rockeurs de chez Gizeh. Mais à bien y regarder de plus prêt pas tant que cela, car si l’enveloppe est électronique, « Arrivals » est un disque pop qui ne se cache pas. La forme de transe qui s’installe en nous (« I Am A Crooked Man ») nous allège un temps du devoir d’enquête, mais rapidement la conscience reprendra le dessus pour nous livrer des secrets à peine voilées, par ce nuage électronique et doux. Mélodieuse, la musique d’ "Arrivals" ne se consomme pas, on s’en délecte, car grâce à elle on autorise nos jambes à nous porter différemment, sans que nos oreilles subissent les affres d’une sonorité néfaste. Planant, mélodique, transcendant les préjugés, « Arrivals » abrite sous sa fausse simplicité, des trésors, un miel sucré. L’electronica est probablement à un tournant de sa vie, pouvant basculer dans la caricature comme l’a trop souvent fait le post rock, elle commence, avec des disques comme « Arrivals » par se frayer un chemin vers une écriture plus complexe et plus attractive. Un nouveau départ.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.