> Critiques > Labelisés



Surprise du dernier Festival de Cannes, trois enterrements de Tommy Lee Jones nous offre une BO dans ce qu’elle a de plus simple, mais aussi de plus réjouissant si l’on hésite encore à se déplacer dans son cinéma le plus proche (dans mon cas plus de 40 km). Mélangeant habilement les habillages habituels de la rythmique et de l’intrigue du film et chanson du style le plus proche de l’action, cette BO présente d’un côté la modernité de l’autre la tradition. D’un côté une musique plus abstraite plus imagée, une musique de support faisant partie à part entière de l’action (cette partie est dévolue à Marco Beltrami), de l’autre de la country traditionnelle avec entre autres intervenant Hank Williams Jr, Merle Haggard ou encore Roger Miller. Une BO symétrique pour ce film que l’on m’a présenté comme un western baroque.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.