> Critiques > Labelisés



Bon là ça ne va pas être évident. Décrire la musique de Gang gang dance c’est un peu comme foncé dan un mur, comme ça, pour voir. La tête la première si possible, pour avoir tout à l’envers. Et finalement ca peut être agréable, car " Gang gang dance " avec ses bips dans tous les sens, ces cris de singes, ces ambiances glauques et festives, comme le clown dans " Ca ", réussit avec ce premier album un tour de passe-passe digne d’un grand Gérard Majax. Avec des sons récupéraient à droite à gauche ils arrivent presque à nous faire danser, en tout cas à nous faire bouger frénétiquement. Du surréalisme, mais toujours avec la volonté de se baser sur un format classique, un format presque pop. Ceci dit entre l’idée de départ et l’idée d’arrivée il y a un monde…Un disque passionnant, déroutant, demandant une attention de tout les instants. " Gang gang dance " est un grand manège à moitié cassé, reconstruit avec des bouts pris à la casse, dans un terrain vague, ou volé dans un magasin de bricolage. Un peu comme si l’on mélangeait certains passages d’Olivia Tremor Control, ces passages où ils passent leurs samples à l’envers, aux rythmes dance flooresques d’un Out Hud. A la veille de la sortie de leur nouvel album, plongez dans ce disque, et vous découvrirez une autre planète, ainsi qu’une autre galaxie musicale où se trouve pèle mêle, Animal Collective, Excepter, Jewelled Antler Collective et autres délices. Prendre un peu de temps pour écouter les disques de ces personnes étranges, vous donnera sûrement l’envie d’aller encore plus loin, notamment du côté de la Scandinavie, où décidément il se passe beaucoup de belles choses. En vous remerciant .




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.