> Critiques > Labellisés



Vu la réputation pour le moins foutraque que TH Da Freak et son groupe sont en train de se forger sur le net, je m’attendais à un album bordélique, bruyant et brouillon. Erreur.

Car si il garde un côté assez imprévisible, Freakenstein est un album très pop, tubesque même oserais-je dire, alternant rock tendance garage minimaliste (Nutty), ballades folk naïves (Mars Attacks !!, Never Enough Beer) et post grunge assumé. Et si le groupe revendique clairement ses influences US ("I hate myself and I want to die" du bien nommé Kurtains ou le Mudhoneyen Freakenstein), l’ensemble rappelle plus les belles années de la noisy pop Française de The Drift ou Lucievacarme, la vague de rock britannique 90’s portée par des formations telles que Supergrass et Teenage Fanclub (Never Enough Beer), et le shoegaze de Ride et Boo Radleys (Surrender, Hospital).

TH Da Freak mérite amplement l’engouement actuel dont il bénéficie car ce 3° album Freakenstein est frais, fun et attachant, avec ses mélodies pop efficaces, son rock énergique et ses refrains imparables, assumant pleinement ses racines 90’s avec un mot d’ordre assez clair malgré tout : TH Da Freak n’en a clairement rien à foutre.

Juste au cas où il subsisterait l’ombre d’un quart de doute, il suffit d’aller le voir en concert, ou de jeter un œil au clip déjanté de Peel the Onion...

TH da Freak en concert :

27/03 : Paris - Point Ephémère

28/03 : Le Havre - Mc Daid’s

30/03 : Bordeaux - Iboat

03/04 : Dijon - Deep Inside

04/04 : Bruxelles - Le Lac

18/05 : Aix en Provence - Amphithéâtre de la Verrière 31/05 : Toulouse - Weekend des Curiosités

06/06 : Bordeaux - Krakatoa

14/06 : Biches Festival




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.