> Critiques > Labelisés



Ce disque est un monstre. Une immense galaxie. Au moment où l’on se met à découvrir des planètes au delà de notre galaxie, ils auraient mieux fait de se pencher sur ce disque avant. Ils auraient peut être trouvés des réponses. Natural Snow Buildings est un duo français, chapoté par l’écurie Hinah et autres Laurent Orseau. Comme ça vous savez d’entrée qu’on va pas vous prendre pour des jambons. J’irai même plus loin, ce disque est sûrement un des plus beaux de cette année. Un double cd rempli à ras bord, plus de deux heures de musique, plus de deux heures d’immersion dans un univers qui ne peut que vous appartenir. Il y a ces morceaux peuplés de drones, de guitares lancinantes, d’envolées digne des meilleurs Labradford. Car oui ce disque vous rendra en plus nostalgique, car il vous replongera une petite dizaine d’années en arrière lorsque Godspeed, Labradford et autres Hood régnaient sur le monde. Et plutôt que de les recopier ils les font évoluer. L’évolution vers quelque chose d’à la fois plus abstrait et parfois même de plus classique. Car le disque est aussi parsemé de petites comptines boisées, toujours au bord de la rupture, toujours pleines de fabuleux détails. Ils tentent même parfois une incursion dans la forêt, se trimballant avec quelques instruments histoire de faire ressentir que la nature est leur allié. Non vraiment ce disque est somptueux, magnifique dans tous les compartiments, vous faisant passer par tellement d’émotions différentes qu’à la fin il vous est difficile de savoir ce que vous venez de vivre. " Winsconsin " a sauvé mon voyage en avion. Ce morceau sublime vous fera tout oublier. Il vous sera difficile d’écouter tout l’album d’une seule traite et je pense même que ce n’est pas trop recommandé, tant il y a des disques dans les disques, des morceaux qui auraient mérité à eux seuls une sortie. L’écoute détaillée de certains morceaux vous fera passer des frissons dans le dos, comme l’exceptionnel " Felt Presence, Ghostly Humming ". Le disque coûte cher, mais si vous ne deviez en prendre qu’un...Un vrai chef d’oeuvre. En vous remerciant.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.