> Actualité



Make Lists Do Something. Je n’y peux rien, à chaque fois que l’heure des bilans arrive, je pense à ce titre génial de l’album de Magic Arm paru en 2009, titre qui selon l’intonation, la ponctuation et l’humeur du moment, positionne l’injonction à la liste comme une douce réassurance au penchant obsessionnel ou comme une première arme contre la procrastination. Dans l’exercice du moment l’idée prédominante à la lecture des premières listes du Team ADA serait plutôt la seconde tant elles donnent envie :

Oui, çà c’est top, je pourrais le mettre aussi… ; ah, ben çà j’ai pas écouté, j’ai dû rater un truc là, faut que j’écoute, ou que je ré-écoute…. …Bref un bilan 2018 en forme de liste des possibles pour 2019, finalement….

Du coup, voilà une liste des disques qui auront mis du temps à quitter les abords de la platine en 2018, certains y trainent encore, et quelque chose me dit qu’ils y reviendront probablement encore régulièrement. Allez, vivement 2019 !

1.Suuns Felt

Un des enchainements de morceaux les plus fascinant de l’année (After The Fall, Control, Make it Real) au cœur d’un disque vertigineux d’expérimentations sonores et un groupe toujours captivant sur scène. Vénération. D’autant que le départ d’un des membres fondateurs et le projet solo du chanteur en 2019 laissent à penser que, même si la fin du groupe n’est pas annoncée, Felt quatrième LP du groupe marquera en tout état de cause un marqueur dans la carrière du groupe jusqu’ici toujours sans fautes.

2.Low Double Negative

Il sera difficile de faire le tour complet de ce disque, surtout à notre époque, mais il n’est pas là pour un temps donné, il est notre monde pour des années, et c’est une certitude que je préfère à celle du chaos probable. Chef d’œuvre.. GDO pour ADA. Pas mieux.

3.Peter Kernel The Size of The Night

La taille de la nuit (…) restera finalement un mystère aussi subjectif que personnel, mais ce qui est sûr, c’est que la taille que prend Peter Kernel à nos côtés avec ce nouvel album est-elle évidente : XXXL.

4.Girls Names Stain Of Silence

En boucle, pendant des heures, des jours, des semaines. Des tripes au cerveau. Tout a été retourné. Pas bien sur d’avoir tout remis dans le bon ordre.

5.Corrina Repp How a Fantasy Will Kill Us All

Peut-être le plus beau titre d’album de l’année. Et un disque à l’image de son auteur. Singulier & Envoutant.

6.Olivier Depardon Avec du Noir Avec Du Blanc

En rejoignant La Horde des fous furieux du label de l’année 2018 à savoir Petrol Chips, Olivier Depardon poursuit son travail de mise à nue de nos émotions en élargissant encore sa palette sonore. Un album qui contient 3 morceaux du calibre de La lame de la nuit, Avec du Noir avec Du Blanc, et Un Retour en enfer rend vite impérative le mode repeat all.

7.Courtney Barnett Tell Me How You Really Feel

Avec Courtney dans les oreilles, mieux, forcément, même si parfois, çà nécessite un peu de temps….

8.Rivulets In Our Circle

Que ce disque là sorte de manière presque simultanée avec la sublime réédition du Heart Of Palm de Idaho chez l’inestimable label Talitres est une connexion dont on peine à croire qu’elle soit totalement fortuite. Emotionnellement, elle ne le fut pas. Deux grands disques de l’année en tout cas.

9.Motorama Many Nights

10. Beak >>>

Et sur la pile juste à côté….il y a avait aussi :

Gontard Tout Nait Tout s’achève dans un disque

The Declining Winter Belmont Slope

Lykke Li So Sad So Sexy

Dominique A Toute Lattitude / La Fragilité

Rival Consoles Persona

The Soft Moon Criminal

Top5 EP

Vestale Vestale & Ray Bornéo : Pour Adultes et Adolescents

Brome : Le Bonheur

Kerguelen : Exile & Comme Le Froid

Garden With Lips : Le Calme

Protomartyr : Consolation EP





 en concert


 chroniques


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.