> Critiques > Autoproduits


  • 11 janvier 2008 /
    Sundayer
    “mcguffin”

    rédigé par gdo
    1 vote
      (10/10 - 1 vote) notez cet album


Et si en définitive l’écoute excessive de musique n’était là que par la volonté d’un inconscient recherchant à nous soudoyer un de nos sens pour finir par l’annihiler sous la furie et la douleur. Si tel est le cas, notre inconscient va se prendre mcguffin en pleine face, un direct à la puissance émotive rare. Mcguffin, nouvel album de Sundayer est une perle, une rivière de perles, un assemblage de chansons, chansons qui doivent leur existence aussi bien à Grandaddy qu’à Sigur Ros, qu’à beaucoup d’autres, mais surtout à une écriture aussi raffinée que proche de la perfection. Les références sont diluées à leurs points les plus bas, laissant Sundayer finalement sans traînée derrière lui. Mc guffin est un disque calme au sein duquel le feu de la passion fond sous la glace. Ce disque chaud est un crumble que l’on dégusterait avec un thé, un disque qui n’aurait pas de date pas d’extrait de naissance, un disque qui s’apprécierait que parce que l’on vivrait sans horloge, sans montre, juste avec le sens de la réponse, l’art du dialogue au milieu d’une mélodie généreuse. Une jolie douceur.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.