> Critiques > Labelisés



Deux ex Chewy sont aux commandes ce premier album de Sigurd. Mathieu Urfer et Sebastien Altevogt. Deux hommes pour une musique complexe qui se donne en spectacle avec une facilité d’écoute sans cesse renouvelée. Pour le lecteur et futur auditeur, le conseil sera de commencer par twin sisters qui le prendra dans des bras aussi accueillant que le meilleur de Radiohead. Dans ce confort il lui sera plus facile de se balader dans cette fusion des sens et des intelligences au service d’une musique où l’intransigeance n’est pas un vain. Si les deux acolytes ont certainement à voir avec le deux fantômes qui trônent sur la pochette, c’est avant tout car les deux ont du passer des nuits enfermés dans un studio ou dans un abri anti atomique loin de tout, passant pour des petits fantômes à leur sortie. Car il en aura fallu des nuits et des nuits pour accoucher d’un album à la complexité relative car à l’accès possible sans un numéro spécial de complément d’enquête. Doppel gänger est le petit frère d’une génération ayant très vite eu marre des montés du post rock et des facilités de la pop. Une belle nouvelle génération.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.