> Critiques > Labelisés



Deux ans après l’impeccable kicking the national habit, Grand national revient non pas de course mais au trot. Après avoir franchi les haies du premier album sans jamais toucher le moindre obstacle, le mur du second disque se présentait à eux. Moins bien sur ses appuis le duo va freiner et contourner celui-ci au vu et au su de l’assistance, fuyant le courage pour l’assurance, sans savoir que nous nous cachions derrière un bosquet moins imposant qu’une haie. Ils auront beau nous avoir à l’usure grâce entre autre à des chansons comme joker and clown, a drink & a quick décision est une non remise en question, un disque petit bras qui donne à penser que soit tout avait été dit (close approximation n’est-il pas le symbole d’un remixe global), ou s’appuyer sur du solide permet de ne pas chuter. Le hic c’est que nous préférions voir le duo sauter. La dernier gorgée de bière et plaisir bien minuscule.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.