> Interviews



Que représente Morrissey pour vous ?

Un personnage iconoclaste avec ses hauts et ses bas.Une voix géniale (qui vieillit super bien !), une manière unique de chanter. C’est aussi pour moi le premier artiste littéraire que j’ai entendu, même si je n’aime pas trop cette étiquette.

Pourquoi avoir participé à ce projet ?

Personne n’avait postulé pour cette chanson lorsque je suis tombé sur l’annonce et j’aime bien l’idée de faire une reprise,c’est une sorte d’exercice de style.Bon là, on est resté fidèle à l’originale, on n’a pas pris de risques !

Si vous deviez retenir une chanson Morrissey ?

Sweetie Pie, ce n’est pas la meilleure mais j’aime bien lorsqu’il se lance dans des bizarreries.

Morrissey en un mot ?

Chemise ! J’ai connu The Smiths vers 14, 15 ans. On sortait du grunge et les autres groupes que j’écoutais avaient plutôt des looks de "slackers". Morrissey était et est toujours élégant. Je trouvais ça limite subversif à l’époque pour le monde du rock !

Un album Morrissey ?

Vauxhall and I reste le must avec le ep Boxer. Mais j’ai une affection pour You are the Quarry, son retour après sept années de silence si je ne me trompe pas. On peut y entendre des "blips blips" électro un peu cheap et de la flûte traversière sur "I’m not sorry", formidable !

L’héritier sur la scène actuelle ?

Je n’en vois pas, je suis un peu largué en ce moment.



 chroniques


 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.