> Interviews



Que représente Morrissey pour vous ?

Tout ce que je crois détester. J’exagère un peu car finalement je ne connais vraiment pas son oeuvre ni celle des Smiths pour lesquels j’ai développé une allergie dès ma prime adolescence. C’est bête mais le rejet est tellement ancien et bien implanté, et il y a tant de merveilles à se mettre entre les oreilles que je n’ai jamais pris le temps d’écouter

Pourquoi avoir participé à ce projet ?

Sur les réseaux sociaux, j’ai lu l’appel sur les murs de mes amis et chez ADA qui signalait que le projet était presque bouclé, que seule la chanson « Bengali in Platforms » restait à reprendre. J’ai même été nommément sollicité par l’ami Matthieu Malon qui connait ma position sur Morrissey. J’ai aussi compris que ce morceau faisait polémique. Je suis allé l’écouter sur le net, et en vingt secondes j’y ai entendu tout ce que j’abhorre chez Morrismith : quelle catastrophe ! Plus tard dans la soirée, voyant qu’aucune bonne âme ne s’y était collé, un peu éméché et par pure provocation je me suis attaqué à la reprise. Je peux jurer que je n’ai pas écouté deux fois la chanson en question, mais j’avais bien l’intention de la désosser et d’en virer l’orchestration, la musique la mélodie les harmonies vocales, bref, tout ce qui m’avait dérangé. Je n’ai jamais produit une chanson aussi rapidement !

·Si vous deviez retenir une chanson Morrissey ?

Je dirai Bigmouth Strikes Again. Je sais, c’est une chanson des Smiths, mais c’est la seule que je connaisse et je l’avais reprise (sans le savoir ?) en tant que batteur dans un groupe indie pop des 90’s

Morrissey en un mot ?

Fat (en français dans le texte)

Un album Morrissey ?

Non merci.

L’héritier sur la scène actuelle ?

Je ne sais pas. ce n’est peut-être pas la pop que j’aime. Je lirai attentivement les réponses des autres artistes participant au Hors-Série. Je ne suis pas complètement obtus mais j’ai un mauvais a priori. mais peut-être que du Morrissey sans Morrissey ça pourrait passer.

(c) Stéphane Merveille

Actuellement je passe en revue une bonne trentaine de nouveaux morceaux avant de décider de la suite à donner à la trajectoire d’ichliebelove.