> Critiques > Autoproduits


  • 29 décembre 2008 /
    Nonstop
    “J’ai Rien Compris Mais Je Suis D’accord ”

    rédigé par Gérald de Oliveira
    3 votes
      (8/10 - 3 votes) notez cet album


Finalement (curieux de commencer une chronique par ce mot) si le titre du disque était la phrase qui m’était arrivé spontanément, à l’orée de mes lèvres ? Reçu entre deux feuilles de papier toilette, ce nouvel opus de Nonstop prolonge l’expérience du premier album, expliquant là le pseudo. Reçu depuis longtemps, écouté depuis ce temps, passant de claque monumentale à gerbe inférant à un coup de poing dans le ventre, réussissant à tout faire exploser en nous. Les slogans sont recyclés, la société spectaculaire est broyée, l’anti phrase étant le maitre mot, les mots du maitre sont crachés. On se sert du sport comme d’un étalon merde, laissant le clinquant pour les amoureux des belles histoires. Nonstop, ravage nos propres repères, convoquant des alliages supportant bien le gel, mais craignant la sublimation. Rien ne trouve grâce à ses yeux, caricaturant à l’extrême le pire du rap, avec une belle enclume pour pulvériser la tête des Joey Star en devenir, ou même qui s’ignore encore. Les vicaires sont face au soleil, le cœur a été boulotté avec délectation, comme si les scènes du « silence des agneaux » étaient d’aimables plagiats de oui oui au pays des malades. A la longue on fini par se lasser de ces catalogues, de ces phrases, qui, de part la profusion, suscitent du scepticisme, et ne peuvent que confirmer une certaine facilité. L’amour est bien cachée comme la peinture d’un mur sous quinze épaisseurs de papier peint, et il n’est pas si facile, car là tout ne tient pas qu’à un fil, de décoller ces couches. La vapeur qui monte nous aide, mais le froid des sentiments rend la tache difficile. Alors par lâcheté on pourrait acquiescer, et dire que nous sommes d’accord, mais c’est bien plus complexe que cela. Ma tête entre deux enclumes ?




 autres albums


 interviews


 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.