> Critiques > Labellisés


  • 3 janvier 2010 /
    Arbol
    “You Travelled My Heart Inside Out” (Lejos Discos)

    rédigé par gdo
    3 votes
      (5/10 - 3 votes) notez cet album


Si il y a bien un jeu enfantin auquel il me sera impossible de jouer avec Miguel Marin, sous peine de me prendre une racler, c’est bien celui qui consiste à réaliser le plus de ricochet sur une lac. Déjà Miguel Marin a des pierres plates, arrondies par un polissage qui ferait passer un horloger Suisse pour un bucheron. Ensuite Miguel marin connaît les courants infimes de ces lacs, il le sent, humant les odeurs que les remous, même les plus minimes, dispersent. Et puis surtout Miguel marin, réalise des ronds incroyables à chaque rebond. Artiste du silence et de la précision, avec Arbol, Miguel marin s’entoure ici d’un drapée magistrale, comme si les voix descendant sur le sublime « Nomi », descendaient dans des capes fines et légères, donnant à l’ensemble un air d’aurore boréal. Ce qui fascine ici c’est l’impossibilité d’aller contre, comme si le magnétisme opérait, et cela je viens à peine de le vérifier, en la présence de la nouvelle chroniqueuse du site, ma fille d’un mois. Crispée par une colère qui n’a que peu de rapport avec cette musique du silence, elle s’est tue, absorbée qu’elle était par une musique, qui sait organiser l’électronique dans un univers plus minérale. Arbol touche à quelque chose qu’il est difficile de concevoir…une forme de perfection.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.