> Critiques > Labelisés


  • 3 mars 2008 /
    Bardo pond
    “On the ellipse”

    rédigé par O.W.
    1 vote
      (8/10 - 1 vote) notez cet album


Disque fantastique, On the ellipse désigne Bardo pond comme un groupe hors pair capable d’écrire une pop lorgnant vers le post-rock à l’intensité incroyable et au sens de la mélodie impressionant. Vêtue d’une élégante voix féminine, la musique de Bardo pond distille des atmosphères surprenantes, cassants son classissisme pop par des distorsions et envolées de guitares, qui deviennent la base de cette musique hypnotisante, rappelant parfois de loin le travail des inévitables Mogwai. Mais le groupe n’hésite pas à jouer sur des ambiances plus calmes, démarrant le titre Every man par un folk lunaire, dominé par la voix ensorcelante de Isobel Sollenberger, qu’on croirait tout juste réveillée d’un long et doux sommeil. Mais comme toujours, le titre finit par s’emballer, se continuant dans une marche funèbre électrisée à la beauté glaçante, dominée par une tristesse infinie, qui se fait encore plus évidente sur des instrumentaux comme Domis lament. Dictée par des stridences de guitares empruntées à Leen Ranaldo, génial guitariste de Sonic youth, la musique de Bardo Pond évite les facilités du post-rock en se plaçant dans une optique autant fondamentalement rock (Test, titre sublimissime en forme d’érruption inintérrompue, lave électrique sur laquelle cette superbe voix se lamente), que pop expérimentale (JD), où l’influence des références du post-rock comme mogwai est aussi marquée que celle des piliers du krautrock comme Can. Bardo Pond a en tout cas hérité de ces deux pôles d’un sens de la répétition envoûtant et d’une tendance à l’exploration passionante, qui fait de leur nouvel album une perle composée de six véritables chef d’œuvres aux tons différents, faisant entrevoir des sons acoustiques parmi les plus beaux (walking clouds), des manifestations de rage les plus poignantes (test), une écriture d’une terrible force (JD), et une capacité terrible à l’épuisement dans un extraordinaire titre de conclusion(Night of frogs). A découvrir absolument.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.