> Critiques > Autoproduits



Difficile en deux titres de se faire une idée du potentiel d’un groupe. Certes, si le groupe était mauvais, nous ne nous creuserions pas la tête. C’est donc que ces deux titres posent questions. Cette intro qui n’est pas sans rappeler la TNT de Tortoise, ce titre de groupe qui n’est pas sans faire resurgir le fantôme de My Bloody Valentine, et ce style que nous pourrions pour toucher, des futures royalties, appeler le grammatical rock car l’algèbre a été choisi il y a un certains temps. Enregistré à Rennes pour être masterisé au Canada, ce single est comme un teaser parfait. Il donne des pistes non balisées à un projet qui pourrait nous mener aussi loin du bonheur que proche de l’extase. On suivra ce groupe, c’est tout ce que nous pouvons pour le moment vous dire.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.