> Critiques > Autoproduits


  • 16 novembre 2006 /
    V/A
    “Les chroniques sonores”

    rédigé par gdo
    1 vote
      (9/10 - 1 vote) notez cet album


On connaît la difficulté à construire une compilation cohérente quand le concept est vague ou inexistant. Ici le concept est de nous faire découvrir la pop marseillaise. Non pas les chants des supporteurs du vélodrome (les pauvres !!) mais la pop et de la pop de haute volée surtout quand elle se passe du chant même si le coté boogaerts de nicholson et quaisor perce nos oreilles. Ces chroniques sonores sont avant tout une grande leçon pour tous ceux qui aiment les instrumentaux et les musiques de film sans image. De kid franscescoli à astrid Marseille se découvre une nouvelle ambition, prenant même les accents de kat onoma (tient Strasbourg le Marseille de l’Est) avec nicholson sur les 12 coups de minuit. Sans avoir une cohérence qui lui permettrait d’être un objet à part entière, les chroniques sonores démontrent que le vieux port n’est pas le lieu d’embarcation des seuls IAM. Allez Marseille !