> Critiques > Labelisés



Même si l’aspect linéaire d’une grande surface me met le bourdon préférant les aspérités des échoppes de quartier, parfois la ligne droite est la meilleure façon de ne pas se prendre un volume dans la tronche. The marxmallows (contraction de groucho marx et de shamalllows ?) eux aussi aiment les lignes droites comme une corde de guitare avant de lâcher prise sous les coups de boutoir de bras épileptiques. Musique idéale des collèges radio américain pendant des années cette musique prend un méchant coup de vieux quand on pense que les universitaires de l’époque achètent des fonds de pension et pressent les entreprises en Europe comme des citrons. Mais je m’égare. The marxmallows (Karl Marx - shamallows ?) est un combo droit dans ses baskets fonçant, laissant les mélodies se débrouiller avec les guitares rageuses et juvéniles un grand coup de na na na en guise de célébration commune. Du surf sous un ouragan.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.