> Critiques > Autoproduits


  • 10 novembre 2008 /
    Nara
    “S/t”

    rédigé par gdo
    2 votes
      (5/10 - 2 votes) notez cet album


Nous avons beau assumer l’idée que le post rock est mort, on assume aussi de continuer à en parler quand celui-ci attrape un fil d’Ariane nous conduisant à la sainte trinité de cette musique. Nara avec un son énorme parviendra à faire déchanter le pessimiste que je suis. Shooting stars a beau être l’énième essais pour la futur star academy dans l’espace il amène encore quelque chose à notre bande son préférée dans un rôle de Neil Amstrong. Vieux rêve des post rockeurs, la lune les étoiles et surtout la liberté de se déplacer sans ce prendre en pleine face un mur, sauf peut être celui du son dont 301 fait parti. Muraille compacte, 301 est un réponse à nos bathyscaphe français de la part de nos cousins québécois, la même vigueur dans le rythme sans les apogées sismiques inhérentes à des montés progressives. On ne monte rien ici, on ausculte, on se range du côté des saisons froides (winter) celle des calmes plats au sein même de la vigueur et du radicalisme météorologique. Nara c’est cela, le calme au milieu du radicalisme. Un son gros comme cela et l’envie d’en découdre avec le thermomètre. Reste à survivre à la fonte des glaces. A suivre.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.