> Critiques > Labelisés



Waterhouse records nous avait présenté June Madrona il y a tout juste un an. Le jeune homme se cachait sous sa capuche nous offrant des chansons sans aucun artifice. Pour ce second album, Ross Cowman est toujours accompagné d’Onyx Dixon, mais plus seulement. Il a offert à son écriture mélancolique un nouvel écrin, pas dispendieux, mais offrant un effet de loupe à ses chansons. The winged life est une suite logique, un disque de folk de plus certainement, mais June Madrona est l’un des musiciens les plus prometteurs de sa génération. Une plume qui vole.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.