> Critiques > Labelisés



Il y a plus de quinze ans NTM chantait le révolution du son, et c’est tant de temps après que Spade & Archer construisent les barricades de cette prise de la bastille. Highway To Jail est un album lourd, faisant passer nearly god (6 francs) pour une suite logique de Marry Poppins. Cédric Béron et Franck Laurino originaires de Lyon (quand on vous dit que Lyon prend le pouvoir) signe avec ce Highway To Jail un album aussi hip hop que tripant, une lente descente dans nos peurs nos affres, avec une addiction qui fait de notre retour une poussée de sadomasochisme que seuls les adeptes des films de Murnau peuvent comprendre. Balançant entre la lente digression vers la planche du condamné sur un bateau en perdition, et la revendication pour ne pas finir dans les mains de la faucheuse, le duo rend au rap la monnaie d’une pièce que beaucoup auront depuis longtemps changé au profit du dollar. Highway To Jail est un grand disque, une sculpture qui si elle fait de l’ombre à l’iconographie du hip hop n’est jamais dans la surenchère. Sortez les oriflammes. Enorme.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.