> Critiques > Labelisés



La technique est simple, prendre un album à la qualité reconnue, et essayer de lui donner une deuxième vie en le jetant dans les mains de triturateurs avisés. Cette brochette allant de Fred Pace de Rhinôçérôse à Jack de Marseille en passant par les indispensables Tara King th, va sagement s’engouffrer dans cet univers, sans vraiment chambouler les habitudes locales. Il faut dire que Chamber remixes est à l’image de ces soirées où nous invitons ceux qui collent à l’image que nous nous faisons de nous-mêmes, sans prendre le risque d’inviter le collègue ou le voisin, d’un exotisme de pensée ou de culture qui pourrait, à notre grand désespoir, dévisager une soirée et la plomber définitivement sous le joug d’un mot ou d’un acte. Alors, Chamber remixes est une aimable distraction entre copains, la célébration d’un essai transformé l’an passé, et que l’on célèbre à sa manière, sans vraiment jamais donner des coups de cutter dans le cuir douillet de la banquette sur laquelle nous finirons par nous assoupir.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.