> Critiques > Labelisés



Dès les premières minutes du disque, on sent toute de suite l’influence. On sent l’appartenance familiale. The Wooden Cupboard est simplement le projet solo de James Ferraro de The Skaters. Si écouter The Skaters vous entraînera dans un tourbillon de sons saturés et dantesque, The Wooden Cupboard est plus explicite. Et très beau, vraiment beau. On trouve une instrumentation plus riche, qu’on avait pu apercevoir également chez Acid Eagle, des ambiances plus sereines, tirant vers la lumière plutôt que vers l’obscurité d’un train fantôme. De superbes ambiances glaciales, toujours cette voix presque omniprésente. Une ambiance presque festive, mais une fête forestière, avec la nature forcément, les éléments se rejoignant pour une unicité significative. On retrouve quand même la touche de The Skaters, notamment pour les voix et aussi pour certaines onomatopées musicales, tirées de leur lieu de villégiature, cette fête foraine de l’au delà, avec ces wizz et autres clowns qui nous feront toujours frémir. Comme si vous marchiez dans une forêt infestée de hiboux. Une marche instructive, du tourisme équitable en quelque sorte. Un disque étonnant et diablement beau. Ces types sont fantastiques. En vous remerciant.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.